Aller au contenu
Attention!: Nous utilisons des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur sur ce site. Je suis d'accord Je ne suis pas d'accord.
DocRédac

Le test

  1. Cherchez un endroit où personne ne vous entendra.
  2. Lisez votre texte à voix haute.  Pas comme un ordinateur mais avec intonation, comme le ferait le présentateur du journal télévisé.
    À voix haute ? Vraiment à voix haute, pas en chuchotant à votre bureau entre vos collègues.

Le diagnostic

Quelles phrases vous empêchent de reprendre votre souffle ?
Où devez-vous faire une pause pour inspirer ?
Quels mots sonnent soudainement faux ou paraissent artificiels ?

N’écrivez jamais ce que vous ne diriez pas non plus.

Pourquoi tant d’exigences ? Parce que votre lecteur lit aussi à voix haute : dans sa tête. Le rythme de lecture est trop soutenu ? Il abandonnera inéluctablement. Et ce serait entièrement de votre faute.

Le remède : simplifiez !

Coupez les phrases trop longues : en moyenne 10 mots par phrase.

Remplacez les « mots écrits » par  des « mots parlés ».

Changez l’ordre des mots dans les passages difficiles.